Qui n’est pas passé par la « case » Boules et Clim (devenu depuis Capsules et Cie). Cette boutique, tenue par Patrick Echalier et Joël Honoré, incontournable dans le monde de la capsulomanie ne pouvait laisser indifférent. Par le choix de capsules proposées, de la plus ancienne à la plus récente, mais surtout par l’accueil qui nous était réservés. Joël et Patrick nous offraient cette convivialité qui, tout en facilitant les rapports, nous donnait l’impression d’être un peu chez nous. En particulier le samedi matin ou un petit déj était toujours le bienvenu.

D’années en années, les rapports sont devenus, pour certains, un peu plus amicaux. Joël était toujours prêt à nous reprendre des capsules dont nous voulions nous séparer.

Devant la vitrine sans rideau de fer, je me souviens d’avoir un jour demandé à Patrick s’ils ne craignaient pas pour leur marchandise. Il sortit sur le trottoir pour me montrer exposée derrière la vitre de la boutique, une cible de stand de tir, aux perforations bien centrées ! Et puis, avait-il ajouté, il y la caserne de CRS en face…

Certes, Patrick n’avait pas la connaissance de Joël en matière de capsules, il n’était d’ailleurs pas collectionneur, mais il faisait toujours son possible pour nous satisfaire. Et sa bonhomie faisait le reste. Que ce soit sur les bourses ou dans la boutique son sourire en disait long sur cette gentillesse toujours présente.

Tu viens de quitter notre petit monde de collectionneurs et tu vas beaucoup nous manquer Patrick, Mais ton effigie, marquée à jamais dans la cuvée du parisien, nous laissera croire encore que tu es toujours à nos côtés.

Je m’associe à sa compagne, sa famille et ses amis pour présenter mes plus sincères condoléances.

  • patrick