Lorsque j’ai commencé à collectionner les plaques de muselet, j’ai eu envie d’élargir cette collection. Je me suis mis à rechercher dans les magazines des photos de bouteilles de champagne, des articles de presse, diverses informations ayant trait à ce vin à bulles et puis j’ai aussi pensé pouvoir conserver les bouchons de champagne.

Mais cette nouvelle thématique est devenue très vite encombrante et j’ai eu alors l’idée de ne garder que le “cul” du bouchon comportant le nom du producteur ou le type de vinification.

Pour cela, au moyen d’un cutter ou d’un couteau avec une lame bien aiguisée, j’ai découpé une rondelle d’environ 2 mm d’épaisseur que j’ai ensuite collée sur un support.

Le gros avantage de cette collection c’est que ça ne coûte rien. On peut utiliser un carton suffisamment rigide ou une feuille de plastique noire, teinte qui se marie bien avec le beige marron du liège. Le format importe peu mais si vous voulez protéger vos créations, une dimension A4 permettra de glisser chaque feuille dans une pochette plastique, tout comme les plateaux de capsules de champagne.

Voici l’exemple de ma première réalisation.

  • bouchons