« Tout ce qui est rare est cher, or un cheval bon marché est rare, donc un cheval bon marché est cher »

L’année scolaire 1966-1967, je me souviens de cette phrase qu’un professeur aimait à répéter. Rassurez-vous je ne vais pas faire une dissertation sur ce thème. Non simplement je trouve que cette phrase résume assez bien le coût des capsules qui composent notre chère collection.

Vous avez certainement vu dans ma liste de recherche une série de 6 plaques sur fond jaune reprenant le logo « Rotary ». Cette belle brochette de capsules avait été mise en vente sur un site, il y a environ un an, en achat immédiat au prix de 90 €. Elles ne sont pas restées longtemps exposées, tout au plus quelques heures. Le prix qui me semblait exagéré pour des nouveautés m’a fait réfléchir assez longtemps. Trop longtemps car lorsque je me suis décidé, elles étaient parties ! Et si les dire sont exacts, il n’y aurait eu que 50 exemplaires. D’où la difficulté de les acquérir. D’où cette phrase qui m’est revenue à l’esprit.

Il y quelques jours cette série de capsules est réapparue sur eBay, à la vente cette fois aux enchères. Je me suis empressé de mettre ce lien en favori et je me voyais déjà les rentrer dans ma collection car elles étaient proposées à 6,50 €. Pauvre de moi, c’était sans compter sur les collectionneurs de cette thématique. Le jour dit, j’ai vu les enchères s’envoler au fil des heures et, dans les dernières minutes, lorsque j’ai voulu faire partie des acheteurs potentiels, le prix affiché m’a fait tourner la tête : 150 €. Autant vous dire que je n’ai même pas tenté d’enchérir. Finalement elles sont parties à 161 € !

Le vendeur doit être content et l’acheteur encore plus. Ce qui me surprend c’est cette flambée pour des plaques qui n’iront jamais sur bouteille et qui sont des nouveautés. Mais ont dit bien que lorsque l’on aime on ne compte pas…

Voilà, dépité, je me dis qu’elles réapparaitront peut être un autre jour et, que ce jour-là, il me faudra réfléchir un peu plus à cette phrase si je ne veux pas passer à côté une troisième fois.