J’ai voulu faire un article sur cette bourse incontournable, que chaque collectionneur doit avoir vu au moins une fois dans sa vie de placomusophile.

Pour ma part je l’ai découverte assez tard, en 2005, et j’avoue avoir regretté de ne pas être venu plus tôt. Pourtant les 150 kilomètres qui me séparaient de ce lieu étaient avalés assez vite, surtout à 5 h du matin. D’abord tout seul puis avec mon ami Jacques, le trajet semblait encore moins long.

Depuis que j’habite en province je n’y suis pas retourné et j’avoue que cela me manque un peu. Mais là, ce n’est plus la même chose. Plus de 650 km aller et au minimum 7 h de route. Cela veut dire deux ou trois jours (si l’on veut être sur place à l’ouverture comme j’avais l’habitude de le faire, il faut partir la veille), dormir sur place…

Bref, pour me sentir un peu dans cette bourse qui approche à grand pas, je me suis plongé dans la littérature et il me semble que j’ai pu faire quelques pas dans les allées…

La photo représentant des collectionneurs en plein échange dans la petite salle est de 2008. Elle m’a gentiment été prêtée par mon ami Jean-Pierre.

Quant à celle de la grande salle, elle a été prise en 2010 par mon ami Alain qui m’a autorisé à la publier.

VERTUS

  • 634
  • vertus-2010